Les collections sulpiciennes s’exposent dans le Répertoire du patrimoine culturel du Québec!

Ludger Larose (1868-1915), Portrait de Léon-Alfred Sentenne. Photo: Pascale Bergeron

Ludger Larose (1868-1915),
Portrait de Léon-Alfred Sentenne.
Photo: Pascale Bergeron/Univers culturel de Saint-Sulpice

Des biens des prêtres de Saint-Sulpice de Montréal sont maintenant présentés dans le Répertoire du patrimoine culturel du Québec! 

Mis en ligne par le ministère de la Culture et des Communications, le Répertoire du patrimoine culturel du Québec est un outil de diffusion et de mise en valeur du patrimoine québécois. On y recense des éléments inscrits au Registre national du patrimoine, mais aussi des biens inventoriés par le Ministère ou ses partenaires, civils ou religieux.

Comme partenaire, Univers culturel de Saint-Sulpice a donc jugé bon d’utiliser cette vitrine exceptionnelle pour faire connaître des pièces des collections sulpiciennes!

Parmi les biens présentés, on retrouve notamment :

  • Ce chef-d’œuvre de l’orfèvrerie française du XVIIIe siècle, la Vierge à l’Enfant, sculpture en argent façonnée par Guillaume Loir pour l’église de la mission du lac des Deux-Montagnes (fondée en 1717).
  • Une remarquable statuette en ivoire qui aurait été offerte aux Sulpiciens par Paul de Chomedey de Maisonneuve, premier gouverneur de Montréal.
  • La Descente du Saint-Esprit, toile attribuée à l’atelier de Charles Le Brun (1619-1690).
  • Des œuvres québécoises de Marc-Aurèle de Foy Suzor-Coté (1869-1937), d’Ozias Leduc (1864-1955), de Paul-Émile Borduas (1905-1960) et de bien d’autres encore.
  • Des portraits de certaines figures marquantes de cette communauté de prêtres séculiers qui fut à l’origine de Montréal sont aussi à découvrir dans le Répertoire.
  • Des biens ayant appartenu à Mgr de Pontbriand, dernier évêque de Québec sous le régime français.
  • Les objets liés au culte sont représentés notamment par un magnifique ensemble liturgique commandé aux Ateliers d’art sacré de Paris par l’abbé Olivier Maurault, p.s.s., en vue du centenaire de l’église Notre-Dame, en 1929.
  • Un astrolabe datant de 1631 témoigne pour sa part des collections scientifiques des Sulpiciens.

Pour accéder à l’Inventaire du patrimoine mobilier des prêtres de Saint-Sulpice, cliquer sur  : http://www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca/rpcq/detailInventaire.do?methode=consulter&id=773&type=inv#.U_YP4U1AS2w

 

Ce projet a été réalisé par le département des biens mobiliers d’Univers culturel de Saint-Sulpice, avec la collaboration des historiens de l’art Joanne Chagnon et Pierre-Olivier Ouellet. Il a bénéficié d’une subvention de la Ville de Montréal dans le cadre du programme de Soutien à la diffusion du patrimoine montréalais, offert dans le cadre de l’Entente sur le développement culturel de Montréal.

entente_4c

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s