Jeanne et Louis Auclair

2002-0079

Jeanne Courtemanche-Auclair et Louis Auclair, d’après une gouache originale de Magdeleine Morin Depocas
Tu seras pêcheur d’hommes, 1959-1962
Mosaïque de verre coloré
335,20 cm x 245,50 cm

En 1959, sous le supervision de monsieur Fernand Paradis, p.s.s., l’entrée principale du Grand Séminaire de Montréal ainsi que le parloir de la maison furent entièrement restaurés par les architectes Jean Charbonneau et Gilles Brosseau.

Dans le cadre de cette rénovation, trois murales en mosaïque furent commandées aux artistes Jeanne Courtemanche Auclair (née en 1924) et Louis Auclair (né à Lyon en 1929) pour orner ces espaces.

La première murale fut réalisée en 1959 d’après une gouache originale de Magdeleine Morin Depocas, laquelle avait été primée au terme d’un concours portant sur le thème de la Pêche miraculeuse. L’esquisse fut traduite en mosaïque pour devenir une grande murale couvrant la majeure partie du mur ouest du parloir.

L’année suivante, les mêmes artistes décorèrent un dessus-de-porte situé en face de cette grande murale. Par la suite, ils ornèrent une porte à deux vantaux et son linteau dans l’entrée principale de la maison. Pour ce faire, ils s’en remirent encore une fois à la technique de la mosaïque en utilisant un même matériau fait de tesselles de verre coloré.

_______________________________________________________________________________________________________________________________

English version coming soon

auclairPhoto: Émilie Vézina-Doré, 2013.

auclair2Photo: Émilie Vézina-Doré, 2013.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s