Joseph Saint-Charles

Présentation de la Vierge François BraultJoseph Saint-Charles (1868-1956)
La présentation de la Vierge au temple
1905
Huile sur toile marouflée
Photo: François Brault

Lors des travaux de transformation de la chapelle du Grand Séminaire de Montréal par la firme d’architectes Marchand & Haskell, entre 1903 et 1907,  les Sulpiciens firent appel au peintre montréalais Joseph Saint-Charles pour orner la voûte de la nouvelle abside de cette chapelle.

Les Sulpiciens connaissaient bien l’artiste. Quelques vingt ans plus tôt, ils lui avaient en effet accordé une bourse d’études pour lui permettre d’aller parfaire sa formation à l’École des beaux-arts de Paris. À son retour, Saint-Charles devait participer à la décoration de la chapelle du Sacré-Cœur de l’église Notre-Dame de Montréal.

Le thème qu’il eut à exécuter pour la chapelle du Grand Séminaire de Montréal  fut La Présentation de la Vierge au temple, thème patronal de la communauté, qui est célébré le 21 novembre.

Dans une toile de grande dimension épousant la forme voûtée de l’abside, le peintre a représenté la jeune Marie, toute de blanc vêtue en symbole de sa virginité. Il l’a montre en train de gravir les marches du grand temple de Jérusalem, au sommet desquelles l’attend le Grand Prêtre juif.  Les parents de l’enfant, sainte Anne et saint Joachim, l’ont accompagnée au temple et se tiennent debout, à gauche, au pied de l’escalier. À droite, parmi un groupe de spectateurs, se tient Joseph, le futur époux de Marie. Dans une nuée apparaissant, de part et d’autre de l’escalier, treize anges musiciens ajoutent à la scène une aura surnaturelle.

Au sommet de la toile, une inscription en latin se lit Praeludit meliori quam mox offeret hostiam, c’est-à-dire : Marie annonce qu’elle offrira bientôt une victime de plus grande qualité.

Né à Montréal en 1868 et décédé dans la même ville en 1956, Joseph Saint-Charles poursuivit une carrière de portraitiste, de paysagiste et de décorateur d’église, tout en enseignant par ailleurs à l’École du Conseil des arts et manufactures, à Montréal. Il est représenté dans  plusieurs grands musées canadiens, dont le Musée national des beaux-arts du Québec, le Musée des beaux-arts de Montréal et le Musée des beaux-arts du Canada, à Ottawa.

___

English to come

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s